Création d’entreprise : les dispositifs d’aide et d’accompagnement

Partagez

Etre bien informé, conseillé et bénéficier d'un accompagnement est souvent indispensable à tout créateur ou repreneur d'entreprise. Divers organismes proposent des dispositifs pour soutenir les entrepreneurs.

Vous envisagez de créer une entreprise ? Pour monter votre projet, divers organismes peuvent vous informer et vous conseiller. Ils pourront vous proposer un accompagnement et des aides financières.

Vous pouvez notamment contacter :

Il existe par ailleurs des structures spécifiques à certaines catégories de public. Ainsi, si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez parler de votre projet à un conseiller de Pôle emploi. Si vous avez moins de 26 ans, vous pouvez vous adresser à une mission locale. Si vous êtes en situation de handicap, l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) pourra vous orienter.

Divers organismes peuvent vous aider. Pour connaître les structures à proximité de chez vous, vous pouvez consulter l’annuaire proposé par la région Grand Est.

Les aides financières pour la création d’entreprise

Il existe diverses aides financières pour la création d’entreprise, attribuées en fonction de certains critères.

Vous pouvez par exemple avoir accès à l’aide à la création ou la reprise d’une entreprise (Acre), à l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (Arce) ou au contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape). Ces dispositifs peuvent vous permettre d’être accompagné·e, d’être exonéré·e de cotisations sociales ou de percevoir une aide spécifique si vous êtes demandeur d’emploi. Pour en savoir plus, consultez le site du service public.

La région Grand Est propose d’autres aides. Si vous envisagez de créer une entreprise dans un secteur innovant à fort potentiel, vous pouvez notamment obtenir une bourse de 30 000 euros . Si vous avez moins de 30 ans, vous pouvez par ailleurs percevoir une aide régionale de 5 000 euros maximum pour vous aider à créer votre entreprise.

La BPI (banque publique d’investissement) peut également vous soutenir dans votre projet.

Si vous n’avez pas la possibilité d’emprunter auprès des banques, vous pouvez bénéficier du prêt de l’Adie (Association pour le droit à l’initiative économique) d’un montant de 10 000 euros.

Les collectivités locales (villes, conseils départementaux, communautés de communes…) peuvent également proposer des aides aux créateurs ou repreneurs d’entreprises. Contactez-les directement.

Pour compléter le financement de votre entreprise, vous pouvez également faire appel aux proches, aux banques ou au financement participatif (crowd-funding).

Zoom sur

Créer une entreprise dans l’économie sociale et solidaire (ESS)
Associations, coopératives, entreprises à vocation sociale ou environnementale, organisations non gouvernementales (ONG)…, l’ESS recouvre divers domaines. Découvrez-les dans cette vidéo proposée par l’Avise.

Rédacteur : CRIJ - Christine P.
Date de mise à jour : 22/09/2021