Les équivalences au Bac

Accèder aux études supérieures sans le Bac
Jeune fille qui tient ses cahiers
Partagez

Différents dispositifs vous permettent d’accéder à des études supérieures, même si vous n’avez pas le bac…

Dans le cadre de la formation continue, vous pouvez bénéficier de dispositifs pour obtenir une équivalence au bac. Ces titres ou diplômes ouvrent les portes de l’enseignement supérieur en vue d’acquérir une qualification.

Le Diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU)

Accessible uniquement en formation continue, le DAEU permet d’obtenir le baccalauréat après avoir interrompu ses études.

Reconnu au niveau national, il donne les mêmes droits que ceux attachés au bac. Il permet de poursuivre un cursus dans l’enseignement supérieur et constitue une véritable seconde chance pour ceux qui ont quitté le système scolaire sans qualification.

Le DAEU s’adresse aux plus de 24 ans ou aux personnes de plus de 20 ans qui justifient de deux années d’activité professionnelle en tant que salarié et/ou demandeur d’emploi. Le congé parental et l’exercice d’un sport à haut niveau sont également pris en compte. Il existe par ailleurs des dérogations pour les personnes en situation de handicap.

Le diplôme se décline en deux versions : une formation à dominante littéraire, le DAEU A et un cursus plus orienté vers les sciences, le DAEU B.

Le réseau de la formation continue universitaire a édité un site dédié au DAEU qui précise les conditions d’accès, modalités d’enseignement et établissements proposant la formation, en Grand Est et dans les autres régions.

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

Chacun dans l’exercice d’une activité professionnelle, acquiert des connaissances ainsi que la maîtrise de certaines techniques. La VAE (Validation des acquis de l’expérience) permet de faire reconnaître les compétences acquises au cours d’une période d’activité professionnelle. Ces expériences peuvent ainsi permettre d’obtenir un bac professionnel ou technologique ou un diplôme de niveau bac comme le diplôme d’État de moniteur éducateur.

Pour avoir une idée plus précise de la démarche de VAE, vous pouvez visionner cette vidéo proposée par l’Institut régional du travail social (IRTS) de Lorraine.

 

La Capacité en droit

Vous souhaitez devenir juriste mais vous n’avez pas le bac ? Vous pouvez suivre une formation de 2 ans pour obtenir une capacité en droit. Ce cursus se prépare généralement en cours du soir en université. Il comprend des cours de droit social, fiscal ou pénal. La capacité en droit atteste d’un niveau suffisant pour entamer des études supérieures. Dans la région Grand Est, il est proposé dans les UFR (unités de recherche et formation) de droit de Nancy, Strasbourg, Reims et Metz.

La capacité en droit, de même que le DAEU sont accessibles en formation à distance.

Conseils du pro

En cas d’échec au bac, il est possible de repasser l’examen en candidat libre ou de trouver des alternatives. Sans le bac, vous pouvez aussi mettre en place d’autres projets. Vous pouvez également trouver un emploi même sans diplôme.
Vous avez des questions ? Contactez les structures qui peuvent vous aider.

Rédacteur : CRIJ - Christine P.
Date de mise à jour : 11/05/2021