IST – SIDA : vous protéger

IST - SIDA
Mains formant un coeur et un ruban rouge de la lutte contre le sida sur un fond blanc
Partagez

VIH, Hépatite B et C,... Le SIDA ou les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) ne sont pas des sujets tabous ! Pour se protéger, l'information c'est la clé.

S’informer sur le SIDA et les IST

Face aux dangers que représentent les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) et tout particulièrement le virus du SIDA, il est nécessaire d’être parfaitement informé afin de réduire au maximum les risques de contamination.

Où s’informer ?

Plusieurs sites existent pour trouver des informations fiables sur le sujet :

À qui en parler ?

Pas toujours facile de parler des IST ou du virus du SIDA entre potes, en famille ou avec son.sa partenaire. N’hésitez pas à vous tourner vers des professionnels de santé qui auront les réponses à vos questions :

Se protéger et protéger les autres

On ne le dira jamais assez : protégez-vous ! Cela passe par la protection lors de vos rapports sexuels mais aussi par un dépistage préventif.

Où obtenir gratuitement des préservatifs ?

Pour lutter contre les IST et surtout contre le virus du SIDA, le préservatif masculin reste la meilleure solution. Le préservatif féminin, un peu plus cher, est également disponible, bien que son utilisation s’avère légèrement moins efficace.

Vous pouvez trouver des préservatifs gratuitement dans de nombreux endroits :  les centres de planification familiale, les CeGIDD, au Planning Familial, ou encore auprès de l’infirmière scolaire.

Où se faire dépister ?

Pour vous faire dépister, vous pouvez vous vous rendre dans un CeGIDD, c’est totalement gratuit et anonyme. Vous pouvez aussi vous tourner vers votre médecin traitant.

Que faire en cas de rapport sexuel à risque ? 

Bon à savoir : qu’est-ce qu’un rapport sexuel à risque ? Il s’agit d’un rapport non protégé par un préservatif, sans avoir effectué de dépistage récent. Un seul rapport sexuel sans préservatif peut suffire pour être contaminé par le VIH, ou une autre IST.

 

Les démarches à faire :

– Se rendre impérativement dans les 48h dans un service d’urgence ou dans un hôpital pour bénéficier d’un entretien avec un professionnel de santé et décider de l’éventuelle mise en place d’un traitement d’urgence.

– Se faire dépister dans les 3 mois suivants le rapport non-protégé pour les IST.

– Si votre test est positif, prévenez votre (ou vos) partenaires sexuels, afin qu’eux aussi se fassent dépister et ne « propagent » pas le virus.

D’autres questions liées à la sexualité ? Consultez nos fiches d’information.

Rédacteur : CRIJ - Claire V.
Date de mise à jour : 13/11/2020