Journée sans voiture : les alternatives pour se déplacer !

« Se déplacer »

Journée sans voiture : les alternatives pour se déplacer !
Jeune femme sur un vélo
Partagez

Le 22 septembre, c’est la journée sans voiture. Tu cherches des moyens pour te déplacer tout en restant écoresponsable ? Tu es au bon endroit !

Les transports en commun

Bus, tram, métro, train… Tous ces moyens de transports sont des alternatives à l’utilisation de la voiture. Il y a plein d’avantages : tu évites les bouchons sur la route, tu n’as pas à chercher une place pour te garer, et surtout, tu fais des économies ! (surtout avec le prix de l’essence en ce moment)

En plus, tu peux facilement avoir des abonnements étudiants ou jeunes avec les transports en commun. Par exemple, si tu prends le train dans la région Grand Est, tu peux bénéficier de la carte Fluo.

Les vélos et trottinettes

Pour éviter de prendre la voiture, de plus en plus de personnes prennent un vélo ou une trottinette pour se déplacer en ville. C’est pratique, car cela ne pollue pas, permet de faire une activité physique, et, comme pour les transports en commun, tu n’as pas à chercher pour te garer ! Pour les trottinettes, certaines d’entre elles peuvent se replier pour la déplacer plus facilement.

La plupart des grandes villes de la région se mettent à louer des vélos et vélos électriques à prix très abordables pour encourager cette démarche. Ainsi, tu peux retrouver à Nancy Maison du Vélo, Vélhop à Strasbourg ou encore Zébullo à Reims. N’hésite pas à te renseigner auprès de la mairie de ta ville, ou auprès du Service Info Jeunes le plus proche de chez toi !

Le covoiturage

Pour effectuer des trajets plus longs, tu peux opter pour le covoiturage. Tu as déjà dû en entendre parler, et notamment via l’application Blablacar. Cette alternative te permet soit de mettre à disposition les sièges libres de ta voiture contre une petite somme (qui rembourse une partie de l’essence, ou du péage), soit l’inverse, de monter dans la voiture d’une personne qui va au même endroit que toi. Économique et écologique, cela te permettra en plus de rencontrer et de discuter avec de nouvelles personnes !

Le petit coup de pouce de la région Grand Est

Si tu veux ajouter une assistance électrique à ton vélo, ou simplement t’en procurer un, la région Grand Est peut t’aider dans ton investissement. En effet, tu peux bénéficier d’une aide d’un montant de 200 euros. Pour connaître les modalités, tu peux te rendre sur la page Soutien à l’acquisition de vélo à assistance électrique.

La journée sans voiture est l’occasion de découvrir toutes les alternatives pour se déplacer. Même si la voiture reste un moyen de transport confortable, elle engendre des frais importants qui peuvent être évités. Sache qu’il existe aussi des aides au transport en fonction de ton statut.

Rédacteur : CRIJ - Clara T.
Date création : 22/09/2022
Mots clés : Grand-Est, mobilité, se déplacer