L’année de césure internationale Parcoursup

« Agir - Bouger à l'international - Se former »

L’année de césure internationale Parcoursup
Partir à l'étranger avec l'année de césure
Partagez

Sais-tu qu’un tiers des jeunes allemand.es réalisent une année de césure internationale après l’obtention du baccalauréat ? Césure, Gap year, année sabbatique, coupure, pause… les termes ne sont pas toujours bien adaptés pour définir cette expérience. Toutefois, de plus en plus de jeunes choisissent de vivre une année de césure internationale avant de commencer leur études supérieures.

Une année de césure internationale, c’est quoi ?

Elle te concerne si tu souhaites partir une année à l’étranger juste après avoir obtenu ton baccalauréat. Cela se fait au moment de présenter tes vœux sur Parcoursup. Si tu sélectionnes parmi tes vœux d’écoles, la rubrique « année de césure », cela te permet d’obtenir un report de rentrée une fois admis dans un établissement d’enseignement supérieur. Bien entendu, il faut que ton établissement actuel et ton futur établissement acceptent ton projet de mobilité internationale.

Comment présenter ton projet sur Parcoursup ?

Il est vrai qu’un simple projet de voyage culturel ou touristique ne sera pas suffisant pour prétendre à cette césure. Il faut avant tout montrer que l’expérience que tu comptes vivre va te permettre de développer plein de compétences, d’évoluer, de découvrir un nouvel environnement, de nouvelles personnes, en résumé :  « apprendre ailleurs, autre chose, autrement ». De nos jours ce n’est pas si compliqué car il existe des programmes et dispositifs de mobilité adaptés. Mais tu peux aussi organiser toi-même ton projet de A à Z.

Quel dispositif pour ton projet ?

Je m’engage en Europe avec le Corps Européen de Solidarité

Ce programme européen permet dès 18 ans d’aller travailler dans une association d’un pays de l’Union européenne. Les missions sont très variées (environnement, social, éducatif, culture, sport…) et l’intégralité du séjour est pris en charge par l’Union européenne et l’association qui va t’accueillir (logement, allocation, transport, sécu). Pour partir, une seule condition : avoir la volonté de s’engager et de s’investir sur un projet, un public et une mission. Tu peux contacter le Info Jeunes Grand Est pour connaitre localement quel organisme pourra t’accompagner pour trouver une mission te correspondant.

Je m’engage avec le service civique à l’international

Le service civique international, mis en place par le gouvernement, te permet de partir vivre une expérience de volontariat partout dans le monde, mais toujours en lien avec une organisation française (une ambassade française, une ONG, un lycée, un centre culturel,  français à l’étranger). Pour partir, tu peux retrouver toutes les offres de missions sur le site officiel du Service civique.

Je découvre une nouvelle famille avec le séjour au pair

Ce type de séjour te permet de vivre au sein d’une famille d’accueil britannique, américaine, allemande, espagnole… en général pendant toute une année scolaire. En échange de s’occuper des enfants et de tâches ménagères, tu es nourri.e, logé.e et indémnisé.e (environ 300€ par mois). Retrouve les agences de placement et les sites dédiés sur notre dossier « partir au pair ».

Je pars à l’aventure avec le PVT

Le Permis Vacances Travail (ou Work Holliday Visa) est un visa particulier qui permet aux jeunes de se rendre dans 17 pays partout dans le monde. C’est un visa de tourisme mais qui te donne le droit de travailler sur place. La durée dépend de la destination (un an maximum pour la majorité des pays). Chaque pays fixe ses propres conditions pour obtenir ce visa. Il faut bien se préparer et être capable de se débrouiller seul une fois sur place. Mais la communauté des pvtistes avec son site incroyablement complet te permettra de bien préparer ton séjour.

Je suis des cours avec l’année scolaire à l’étranger

Si tu as entre 15 et 18 ans, la formule  « Année scolaire à l’étranger » permet de suivre une scolarité dans un établissement scolaire (parfois en campus) du pays d’accueil. L’hébergement se fait en famille d’accueil. Plusieurs organismes, fédérés au sein de l’UNSE, proposent ce type de séjour (6 000 à 12 000 € l’année)

J’organise mon propre projet !

Une dernière possibilité pour les plus motivés : organiser toi-même ta propre mobilité. Cela te demandera plus de motivation, d’investissement et d’organisation pour présenter un bon projet. Mais tu peux t’appuyer sur des dispositifs d’aide comme expériences de jeunesse ou Zellidja.

Rédacteur : CRIJ - Raphaël P.
Date création : 04/03/2021
Mots clés : année de césure, Parcoursup, partir à l'étranger