Covid-19 : les aides selon ta situation

« Connaître ses droits »

Covid-19 : les aides selon ta situation
Partagez

Que tu sois lycéen, étudiant, volontaire, salarié ou demandeur d’emploi, tu es sans doute impacté par la crise.

Quelles mesures le gouvernement a-t-il annoncé ? Quelles aides financières peuvent t’aider à faire face ? On fait le point.

Cet article est régulièrement mis à jour selon les informations disponibles.

Tu es lycéen

Le protocole sanitaire dans les lycées est renforcé depuis le 14 janvier. Ainsi, les activités physiques sont suspendues et le brassage dans les cantines limitées. L’enseignement mixte en présentiel et à distance est de plus toujours privilégié.

Enfin, le gouvernement a annulé les épreuves terminales d’enseignement de spécialité prévues en mars. Elles sont remplacées par du contrôle continu. En revanche l’épreuve de philosophie et le grand oral de juin sont pour l’instant maintenus.

Tu es étudiant

Pour lutter contre la précarité et le mal-être des étudiants, le gouvernement met en place plusieurs mesures :

  • deux repas à 1€ par jour dans les restos U. Dorénavant, tu as droit à ces deux repas même sans être boursier.
  • le « chèque-psy ». Tu ressens le besoin de parler de la situation à un professionnel ? En plus des professionnels du service de santé universitaire, tu pourras à partir du 1er février consulter des psychologues et psychiatres hors du campus.
  • un jour en présentiel : comme les salariés qui demandent un jour de présentiel par semaine, tu as le droit d’assister à des cours en amphi. Cette mesure va tout de même dépendre des capacités d’accueil de ton établissement et de ta formation.

Par ailleurs, voici quelques informations et pistes pour t’aider financièrement :

  • Les bourses : les étudiants boursiers continuent à les percevoir chaque mois, qu’il s’agisse de la bourse sur critères sociaux ou de la bourse régionale aux étudiants en formation sanitaire et sociale.
  • Les aides d’urgence : si tu rencontres de graves difficultés financières, tu peux contacter le service social de ton CROUS (liste disponible ici) afin d’obtenir des aides exceptionnelles. Durant la crise l’attribution est sans commission préalable et le montant maximal est rehaussé à 500€.
  • L’aide report de stage obligatoire (RESO) : Tu as droit à cette aide si tu es étudiant boursier et que ton stage obligatoire a été reporté après le 31 août 2020. Le versement se prolonge exceptionnellement. Tu peux trouver plus d’infos sur cette aide sur etudiant.gouv.fr.
  • Le service civique : tu as perdu ton job étudiant ? Pourquoi ne pas combiner tes études avec une mission de service civique ? En effet, le dispositif est à présent plus souple pour être plus accessibles aux étudiants. Ainsi la durée hebdomadaire de ta mission peut être modulée selon tes disponibilités. De plus, si tu perçois la bourse de l’enseignement supérieur, tu toucheras une majoration supplémentaire de 108€ en plus de l’indemnité de service civique.

Tu es salarié ou demandeur d’emploi

Pour obtenir des informations officielles sur les aides financières, fais un tour sur le site de Pole Emploi ou du Ministère du Travail. Voici déjà quelques éléments de réponse :

  • Le maintien des aides : le RSA, l’allocation de retour à l’emploi (ARE) ou encore la prime d’activité sont toujours versées.
Si tu es saisonnier agricole, tu vas continuer à percevoir l’aide d’Action Logement, de 150€ par mois, qui est prolongée.

Tu es jeune entrepreneur

Tu travailles à ton compte et tu connais une forte baisse d’activité en raison de la situation actuelle ?

Le gouvernement a annoncé la reconduction des aides aux entreprises, qui s’applique également aux entrepreneurs. Pour plus d’informations sur les modalités de ces aides, consultez le portail Auto-Entrepreneur.

Les aides financières pour le logement

Quel que soit ton statut, tu rencontres peut-être des difficultés pour payer ton loyer. Pour t’aider :

  • Les allocations logement : la CAF maintient les aides au logements pour tous les bénéficiaires. Vérifie bien sur ton espace personnel que tu continues à percevoir ton versement mensuel.
  • La location dans le privé : en cas de difficultés, tu peux contacter ton propriétaire pour reporter le loyer ou étaler le paiement. Tu peux aussi saisir la CCAPEX de ton département, en charge de la prévention des expulsions locatives.
  • Les aides d’urgence : en cas de nécessité, tu peux solliciter le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL). Tu peux également contacter SOS loyers impayés au 0 805 160 075 (appel gratuit), un service d’accompagnement et de conseils.
Dossier spécial Covid-19

Rédacteur : CRIJ - Joanna L.
Date création : 10/11/2020
Mots clés : aide d'urgence, aide exceptionnelle, aides financières, Covid-19, reconfinement