Service civique à l’étranger

service civique international
service civique international
Partagez

Un dispositif national qui permet aussi de s’engager dans un autre pays

Le service civique : un engagement citoyen

Le Service Civique concerne les jeunes de 16 à 25 ans, qui souhaitent de réaliser une mission d’intérêt général au sein d’une association ou d’un établissement public. Il n’y a pas de conditions de diplôme. Le service civique prévoit une indemnité d’environ 590 € euros par mois. La mission proposée est d’une durée de 6 à 12 mois, pour une mission d’au moins 24h par semaine. Il est possible d’effectuer son service civique à l’étranger.

Des possibilités à l’étranger

Même si ce n’est pas sa vocation première, le service civique peut aussi s’effectuer à l’étranger. Les missions sont variées : développement international et action humanitaire, culture, éducation, environnement, citoyenneté, santé, solidarité, sport… Vous pouvez postuler directement aux offres de mission mises en ligne sur le site de l’Agence du Service civique. Il suffit de sélectionner « à l’étranger » parmi vos critères de recherche.

L’Agence du Service Civique favorise la mise en relation des jeunes intéressés à s’engager en service civique et les organismes d’envoi de volontaires (comme France Volontaires, Concordia, La Guilde…). Comme pour les missions en France, il n’y a pas de conditions spécifiques pour faire une mission de Service Civique à l’international.

A noter :

  • Le Volontariat franco-allemand : Proposé par l’OFAJ (Office franco-allemand pour la Jeunesse) il se fait dans le cadre du service civique. Il concerne les jeunes entre 18-25 ans et il dure soit 12 mois dans une association, soit 10 mois dans un établissement scolaire ou d’enseignement supérieur. Il prévoit également une indemnité mensuelle pour l’hébergement et la nourriture plus un forfait pour les frais de voyage.
  • Le Service Civique au Québec : l’Office franco-québécois pour la Jeunesse propose des missions de 8 à 12 mois au Québec. Les volontaires bénéficient de la rémunération « Service Civique » ainsi que d’un complément de l’OFQJ. L’accompagnement est assurée par l’OFQJ et des formations aux départ sont organisées.

Rédacteur : CRIJ - Raphaël P.
Date de mise à jour : 10/03/2021