Journée mondial de l'aide humanitaire : comment t'engager ?

« Aide humanitaire - Bouger à l'international - Volontariat »

Journée mondial de l'aide humanitaire : comment t'engager ?
journée mondiale de l'aide humanitaire
Partagez

Le 19 août est la Journée mondiale de l’aide humanitaireAs-tu jamais envisagé de t’engager dans un projet de solidarité internationale ? En fait, pour cela tu as plusieurs possibilités ! En voici quelques exemples, du plus accessible au plus « sélectif ».

Les chantiers internationaux

Il s’agit de la meilleure solution si tu n’as que 2 ou 3 semaines, souvent l’été, à dédier à un volontariat international. Pendant cette période, tu fais partie d’un groupe de volontaires de différents pays. En échange des repas et du logement, tu travailles quelques heures par jour. Les activités des chantiers sont souvent très variées. Il peut s’agir d’un chantier lié à l’environnement, à des fouilles archéologiques, à une activité sociale, éducative ou culturelle… Il y en a pour tous les goûts ! A noter que certains sont accessibles dès 17 ans. Pour plus d’infos.

Le volontariat européen avec le Corps européen de solidarité (CES)

Si tu es âgé de 18 à 30 ans, tu peux participer à ce programme européen d’assez longue durée (2 à 12 mois). Il te permet de travailler dans une association d’un pays européen et parfois de pays voisins (Turquie, Norvège…). Les domaines des missions sont là aussi très variés : environnement, social, éducatif, culture, sport… L’Union européenne et l’association qui t’accueille financent ton séjour à 100% : logement, allocation, transport, sécu. La seule condition pour participer est d’avoir envie de t’engager et trouver la mission qui te correspond. Pour partir et avoir plus d’infos tu peux contacter Info Jeunes Grand Est.

Le Service civique… à l’étranger

Variante internationale du service civique classique, ce type de volontariat se déroule souvent en lien avec une organisation française à l’étranger. Par exemple une Ambassade, un lycée français, une Alliance française, une ONG… Pour une période de 6 à 12 mois, tu peux vivre cette expérience dans des domaines tels que le développement international et l’action humanitaire, la culture, l’éducation, le sport etc.  Pour plus d’infos lis notre page dédiée. Sur le site de l’Agence nationale du Service civique tu peux trouver les annonces des missions.

Le VSI, volontariat de solidarité internationale

C’est la forme de volontariat la plus exigeante et la plus professionnelle. Elle demande en effet des critères d’accès très précis et des diplômes spécifiques (logistique, médical et paramédical, gestion de projets, agronomie, etc.).  Il s’agit néanmoins d’une occasion très intéressante : tu peux partir de 12 à 24 mois (extensibles à 6 ans), dans une ONG agréée (la plupart opère en Asie et en Afrique), avec une indemnité mensuelle, une couverture sociale avec retraite, des formations etc.  Pour plus d’infos.

Autres formes de volontariat pour célébrer la journée mondiale de l’aide humanitaire

Evidemment, il y a d’autres options pour faire un volontariat, comme le volontariat des Nations Unies (qui ressemble beaucoup au VSI).

Enfin, si tu souhaites t’engager sur une mission de moyenne/longue durée en dehors de l’Europe, il y a aussi la possibilité de partir sur des missions où une participation financière te sera demandée (attention, on trouve sur le web de nombreuses propositions plus ou moins fiables). En France, l’association Service volontaire international, l’AISEC, mais aussi ces mêmes associations qui organisent des chantiers internationaux proposent ce type de missions. Il s’agit d’une solution si tu n’as pas de formation ni d’expérience suffisante pour faire un VSI.

Les deux sites français incontournables pour s’informer sur l’action humanitaire et l’aide au développement sont : France Volontaires et Coordination Sud.

Rédacteur : CRIJ - Raphaël P.
Date création : 19/08/2022
Mots clés : aide humanitaire, volontariat, voyager