Choisir un établissement privé

Collèges, lycées, écoles de commerce, d’ingénieurs… L’enseignement privé regroupe de nombreuses structures. Mais avant de vous inscrire dans un établissement, vous devez vous informer et prendre en compte divers éléments.

En France, vous pouvez suivre des études dans un établissement public ou dans un organisme privé. L’université et les structures qui y sont rattachées comme les Instituts universitaires technologiques (IUT), les Instituts d’administration des entreprises (IAE) ou les Instituts d’études politiques (IEP) sont des organismes publics. Les frais de formation dans le public se limitent généralement aux droits d’inscription.

L’enseignement privé regroupe quant à lui des structures qui proposent une formation payante pouvant s’élever dans certains cas, à plusieurs milliers d’euros par an.
Les établissements privés peuvent avoir des statuts différents. Il est important de bien comprendre ces spécificités avant d’en choisir un.

Sous contrat et hors contrat

Si vous souhaitez vous inscrire dans un collège ou un lycée privé, vous devez d’abord savoir si l’établissement est sous contrat avec l’Etat. Si c’est le cas, c’est un gage de qualité. Cela signifie que la formation qu’il propose est en lien avec le programme et les horaires de l’enseignement public. C’est par ailleurs l’Etat qui rémunère le corps enseignant.

S’il s’agit d’un établissement hors contrat, il ne perçoit pas de financement public. Par ailleurs, les programmes peuvent être différents de ceux de l’enseignement public. Cette spécificité peut être problématique, notamment si vous souhaitez poursuivre vos études dans le public.

La reconnaissance par l’Etat

Si vous vous engagez dans des études supérieures, vous pouvez avoir à choisir une formation proposée dans plusieurs établissements privés.

La reconnaissance d’un établissement par l’Etat est un premier gage de la qualité de la formation. Si elle bénéficie en outre d’un diplôme visé, cela signifie que les programmes, méthodes d’enseignement et modalités de contrôle ont été validés par l’Etat. Le diplôme est reconnu au niveau national.

Les écoles qui délivrent un grade de Master jouissent quant à elle d’une reconnaissance de l’Etat qui sanctionne une formation de haut niveau. C’est le cas de certaines écoles de management et d’écoles d’ingénieurs.

Les écoles consulaires

Il s’agit d’organismes de formation qui dépendent des chambres de commerce et d’industrie (CCI) et des chambres des métiers. Ils sont également reconnus par l’Etat et bénéficient d’une proximité avec les milieux professionnels et les employeurs.

Les débouchés

Avant de choisir un cursus dans un établissement privé, il est en effet important de vérifier que sa formation offre des débouchés.
Vous devez pour cela, vous informer sur le devenir des diplômés. Si la formation n’est pas reconnue par l’Etat, l’est-elle par les entreprises ? Dans certains secteurs très spécialisés, cela peut être le cas.
Vérifiez les avis des étudiants et des employeurs, consultez les classements. Pour aider les étudiants à faire leur choix, certaines professions ont établi des listes d’écoles reconnues. C’est notamment le cas dans le journalisme.

Rédacteur : Isabelle. F
Date de mise à jour : 10/05/2021