Le contrat d’apprentissage

Contrat d'apprentissage
Partagez

CAP, bac pro, BTS, licence pro… de nombreux cursus sont accessibles en apprentissage. Dans la région Grand Est, plus de 37 000 jeunes se sont formé en apprentissage. Pourquoi pas vous ?

Vous envisagez un cursus en apprentissage ? Ce dispositif permet de vous former tout en acquérant une expérience professionnelle et en percevant un salaire. Il aboutit à une qualification dans de nombreux métiers, de niveau CAP à bac +5. Il est basé sur un enseignement en alternance avec un temps passé en centre de formation et une période en entreprise.

Qui peut se former en apprentissage ?

L’apprentissage s’adresse en premier lieu aux 16 – 30 ans. Il existe néanmoins des dérogations pour les jeunes qui ont eu 15 ans entre la rentrée scolaire et le 31 décembre de l’année civile et qui ont terminé leur 3ème.

L’apprentissage reste accessible jusqu’à 35 ans dans certains cas, par exemple, si le précédent contrat de l’apprenti a été rompu pour des raisons indépendantes de sa volonté. Il n’y a par ailleurs pas de limite d’âge pour certaines catégories de public comme les personnes en situation de handicap ou les sportifs de haut-niveau.

Pour en savoir plus sur les personnes qui peuvent suivre une formation en apprentissage, consultez le site service-public.

Durée, rythme de travail et période d’essai

La durée du contrat dépend du diplôme préparé : elle peut varier de 1 à 3 ans (4 ans pour les personnes en situation de handicap ou les sportifs de haut niveau). Elle peut aussi être en-deçà d’un an, par exemple si vous envisagez de préparer un diplôme de niveau inférieur à un diplôme déjà obtenu (comme un CAP après un bac).

Le rythme est variable : il peut être de 3 jours en formation et de 2 jours en entreprise, de 15 jours en formation et de 15 jours en entreprise… Il est généralement établi en fonction des contraintes de l’employeur.

Si le temps de travail est de 35 h pour un majeur, il est très encadré pour un mineur (interdiction de travailler la nuit et le dimanche, 2 jours de repos consécutifs par semaine…).

Il existe une période d’essai de 45 jours au cours de laquelle l’apprenti et l’employeur peuvent rompre le contrat sans préavis.

Quelle rémunération pour un apprenti ?

La rémunération d’un apprenti varie en fonction de l’âge du candidat et de son année d’étude. En 2021, elle oscille de 420 euros brut mensuel pour un jeune de 16 ans en première année d’apprentissage à 1 555 euros minimum (montant du smic) pour une personne d’au moins 26 ans en troisième année de formation.

Quelles entreprises recrutent en apprentissage ?

En fait, tout employeur (entreprise privée, publique, association) peut signer un contrat d’apprentissage. Le gouvernement incite les entreprises à recruter des apprentis via l’octroi d’aides. Celles-ci ont été renforcées en 2020 et 2021 du fait de l’épidémie de coronavirus.

Trouver une entreprise et un centre de formation

Pour vous engager dans un apprentissage, vous devez trouver un centre de formation et une entreprise d’accueil. Vous pouvez obtenir des renseignements auprès des organismes spécialisés orientation tels que le réseau information jeunesse.

Pour trouver un Centre de formation des apprentis (CFA) dans la région, vous pouvez consulter ce site.

Trouver un employeur : qui peut vous aider ?

Dans le Grand Est, divers organismes institutionnels ont créé un site spécialisé. Il met en relation les apprentis et recruteurs et répertorie les annonces proposées dans la région.

Vous pouvez aussi contacter les CAD (Centres d’aide à la décision). Ils travaillent en partenariat avec les organisations professionnelles et les acteurs locaux. Ils peuvent vous orienter, vous informer sur les contrats, les métiers et les diplômes. Pour les contacter, rapprochez-vous de la Chambre des métiers et de l’artisanat la plus proche.

L’Onisep (Office national d’information sur les enseignements et les professions) a par ailleurs édité en 2019, un guide sur l’apprentissage. Il répertorie les centres de formation de la région Grand Est et fournit conseils et informations.

Des aides financières pour les apprentis

Si vous suivez une formation en apprentissage, vous pouvez bénéficier de l’aide Mobili-jeune. Il s’agit d’une subvention pour payer une partie de votre loyer (entre 10 et 100 euros par mois).  Vous pouvez également bénéficier d’une aide de 500 euros pour passer le permis.

Après l’apprentissage

Les formations en apprentissage offrent une bonne insertion professionnelle. En effet, parce qu’ils sont opérationnels à l’issue de leur formation, la plupart des apprentis trouvent un emploi dans les mois qui suivent l’obtention du diplôme. Certains apprentis sont directement embauchés dans l’entreprise qui les a formés.

Envie d’en savoir plus ? Écoutez le témoignage de Raphaëlle !

Témoignage

Témoignage de Carole, Virginie et Sarah

Rédacteur : CRIJ - Christine P.
Date de mise à jour : 07/03/2021