Etudes supérieures : intégrer une grande école ou un établissement spécialisé

Partagez

Ecoles de commerce, d’ingénieurs, écoles normales supérieures, instituts d’études politiques… De nombreux établissements proposent des cursus spécialisés dans le supérieur. La plupart de ces filières sont sélectives. Certaines, particulièrement renommées, assurent de très bons débouchés.

Après le bac, vous pouvez opter pour des formations courtes ou plus longues. Vous pouvez notamment vous inscrire à l’université en  licence, bachelor, diplôme universitaire…
Vous pouvez également choisir d’intégrer une école ou un établissement spécialisé en management, ingénierie, arts, journalisme, etc.

Des établissements publics ou privés

Certaines de ces structures sont publiques. C’est le cas par exemple des instituts d’études politiques, des écoles normales supérieures, des écoles vétérinaires mais également de certaines écoles d’ingénieurs, de journalisme ou de cinéma. Ces établissements perçoivent des subventions de l’Etat et proposent des coûts de formation plus abordables que les structures privées.

Dans les écoles privées, les tarifs peuvent parfois s’élever à plusieurs milliers d’euros par an. C’est notamment le cas dans certaines écoles de commerce ou d’établissements spécialisés dans le cinéma d’animation.

Des filières sélectives

Pour intégrer un établissement d’enseignement supérieur spécialisé, vous devrez dans la plupart des cas, transmettre un dossier de candidature. Vous devrez éventuellement participer à un concours d’entrée comportant des épreuves écrites et orales.

La sélection est généralement sévère. Les taux d’admission sont souvent inférieurs à 10 %, voire en deçà. Un exemple : sur plus de 1 000 inscrits au concours du Théâtre national de Strasbourg, moins d’une trentaine de candidats sont recrutés. Autre exemple : le taux de réussite au concours des écoles vétérinaires nationales oscille entre 7 et 20 %.

Des formations de haut niveau

La majorité des écoles délivrent des diplômes de niveau bac +5 minimum ; elles forment des spécialistes dans leur domaine. Elles reposent sur un enseignement très encadré, alternant cours théorique, mise en pratique et stages en entreprise. Ces établissements sont par ailleurs souvent tournés vers l’international et ont noué des partenariats à l’étranger.

Certaines structures sont des « grandes écoles ». Selon le ministère de l’Education nationale, ce label caractérise un « établissement d’enseignement supérieur qui recrute ses élèves par concours et assure des formations de haut niveau ». 229 grandes écoles de commerce, management, architecture ou design sont regroupées au sein de la Conférence des grandes écoles.

De bons débouchés

La plupart des formations proposées dans ces établissements jouissent d’une bonne image auprès des employeurs. Par exemple, près de 88 % des diplômés 2020 de l’école des Mines de Nancy ont trouvé un emploi en moins de 2 mois. A Neoma business school, école de management basée à Reims et à Rouen, 87 % des étudiants ont été embauchés avant la fin de leur formation.

Conseils du pro

S’informer avant de choisir
Avant d’opter pour un cursus dans une école, il est important de vérifier ses débouchés, de recueillir des informations et des avis sur la qualité de l’enseignement, sur la reconnaissance du diplôme et sur l’insertion professionnelle. Le rythme de travail étant souvent soutenu dans ces établissements, il faut aussi être suffisamment motivé·e pour suivre un enseignement intensif sur plusieurs années. Avant de faire votre choix, prenez le temps de la réflexion !

 

Rédacteur : Isabelle. F
Date de mise à jour : 22/09/2021